L'histoire de la commune

L’histoire du territoire débute dès l’époque gallo-romaine comme l’atteste le chemin de Fontanières, l’ancienne voie romaine la Narbonnaise. Du Moyen-Âge jusqu’au siècle dernier, la Commune a constitué un lieu de résidence pour les familles bourgeoises de Lyon, dont la première connue est celle de Clément Mulat (vers 1480), alors consul de Lyon. Ce dernier fit l’acquisition d’un grand et beau domaine, à quelques hauteurs des bords du fleuve, fréquentées par les mariniers et les bateliers.

Fin du XVIIIe siècle, le premier pont jeté sur la Saône, puis un demi-siècle plus tard la premiere voie ferrée (Lyon Saint-Etienne) qui traverse la commune, facilitent grandement le développement industriel : verrerie Bovagnet en 1860 suivie du pesage Béranger qui devient les balances Trayvou. Les besoins en main-d’oeuvre attirent une population de toute la France et des pays voisins notamment d’Espagne et d’Italie.

Face à cette densité de population, le hameau, plus peuplé que le bourg, veut se faire entendre et bénéficier des équipements de l’époque tels que Mairie, école et cimetière. C’est ce conflit qui aboutit à la création de notre Commune en 1885 et la séparation d’avec Sainte Foy lès Lyon.

Pour faire face aux transformations de la société d’après la seconde guerre mondiale, il fut nécessaire d’intégrer les grandes réalisations modernes : collecteurs d’égouts, autoroutes, aménagements routiers ainsi que des quais. La Mulatière s’étend alors sur toute la colline, se développe et accueille les nouveaux venus qui ne pouvaient pas habiter dans de vieilles bâtisses au charme désuet. Cela s’est fait à l’échelle humaine, et l’on a qualifié La Mulatière de « village ». On se parle, on joue, on se réunit dans des associations comme L'Union des Jouteurs et Sauveteurs de la Mulatière (UJSM), sur les terrains de sport et au Centre Social et Culture.

Depuis deux décennies, la municipalité a œuvré activement à la réhabilitation du quartier du confluent situé face au quartier de la Confluence et au technopôle de Gerland : installation de l’aquarium, écran contre les nuisances sonores, réhabilitation des friches industrielles, réaménagement de la place Général Leclerc que les habitants se sont réappropriée.

Depuis 2020, la SNCF à libérer son technicentre, premier atelier de chemins de fer français créé en 1847. Cette opération libérera 19 hectares à la commune et permets encore aujourd’hui de poursuivre de manière harmonieuse la réhabilitation des quartiers situés le long du fleuve.

 

> EN SAVOIR PLUS

De nombreuses publications relatives à l'histoire et au patrimoine de La Mulatière sont en vente à la mairie.

  • "La Mulatière hier et aujourd'hui" - 12€
  • "Préinventaire" - 15€
  • "Le quai Jean-Jacques Rousseau (guide promenade)" par Frédéric Reynaud- 18€ (épuisé)
  • "La Mulatière Balme de Fontanières (guide promenade)" par Frédéric Reynaud - 20€
  • "Patrimoine industriel de La Mulatière (guide promenade)" par Frédéric Reynaud - 20€

Pour plus d'informations, vous pouvez contacter Frédéric Reynaud au 06 70 16 40 60